Partagez|

Jade Mayer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



◭ Arrivée à Panem : 14/10/2012
◭ SOS : 5

MessageSujet: Jade Mayer Sam 27 Oct - 12:45

Jade Mayer


A SAVOIR

Je me nomme Jade Mayer. Je suis âgée de 21 années. Je viens du District 8. Voici mes principaux traits de caractères : discrète - réservée - méfiante - prudente - réfléchie - engagée - déterminée - observatrice - franche - rancunière - loyale - douce avec ceux en qui j'ai confiance. Mais j'ai aussi certaines faiblesses et atouts qui sont : (-)Je ne suis pas très endurante - Je ne suis pas non plus performante au combat à mains nues - Je souffre d'une ataxie cinétique légère, qui parfois m'empêche d'écrire correctement, ou de saisir quelque chose. Mais j'arrive à parler sans difficulté.
(+)Je sais être rapide et discrète - J'ai quelques connaissances en manière de lancé de couteaux et le maniement des "lames courtes", ainsi qu'en soins de premiers secours
.
Je suis dans le groupe Life is complicated (car je suis une ancienne rebelle).
L'ARTISTE

Votre prénom ? Marine
Votre pseudo ? Lynwee
Comment avez-vous connu HGR ? J'ai connu l'ancien sur un Topsite, et HGRebirth sur l'ancien :3
Que pensez-vous de ce forum ? Il est fort sympathoche
Un petit mot pour la fin ? Wakatépé...

THIS IS MY HISTORY
Il y a trois ans...

« J'espère que ce n'est pas important, dis-je à mon père sur un ton pressant. Will m'a demandé de l'accompagner à la place publique.

- Ta mère s'en charge, finalement, m'annonce-t-il. Je dois te parler de quelque chose. Ça fait un moment que j'hésite, mais je pense que tu es maintenant en âge de comprendre. »

Je le regarde d'un air intrigué, et il doit s'en rendre compte. Il baisse les yeux, semble chercher un truc à dire, mais je sens qu'il ne sait pas par où commencer. Bien entendu, ce petit manège ne me rassure en aucun cas. Contrairement à ce que j'espérais, c'est important.

« Assied-toi. » me propose-t-il en me montrant une chaise. Il vérifie ensuite que ma mère et mon petit frère William sont bien partis.

Il n'en fallait pas plus pour me faire peur. Je m'assois, le coeur cognant contre mes côtes.

« Je ne vais pas tourner autour du pot, me prévient-il. Alors voilà. Il y a dix-sept ans de cela, j'ai eu une aventure avec une femme du District Neuf. »

Je suis choquée. Car il y a dix-sept ans, j'étais déjà née. J'avais un an. Mon père a trompé ma mère alors que je n'étais qu'un bébé. Je reste figée, incapable de bouger ou de dire quoi que ce soit. Mon père en profite pour continuer.

« Ta mère et moi nous étions disputés, et le temps d'une soirée, j'étais allée voir ailleurs. En me promenant, je suis tombé sur une jeune femme de passage ici. Nous avons beaucoup parlé, et finalement, nous avons passé la nuit ensemble. J'étais tellement furieux contre ta mère que je n'ai pas réfléchi. Le lendemain, quand je suis rentré, je m'en voulais au plus haut point. C'est la seule fois où je me suis comporté de la sorte. J'aime bien trop Anna. »

Anna, c'est maman. Après avoir prononcé son nom, il marque une courte pause avant de poursuivre.

« Deux mois se sont écoulés. Puis un jour, la jeune femme est venue frapper à notre porte. Elle m'a annoncé qu'elle attendait un enfant, et que j'étais le seul du District avec qui elle avait passé une nuit. C'est justement ce dont j'avais peur : qu'elle tombe enceinte. Le pire était arrivé. Elle m'a ensuite dit qu'elle repartait le soir même pour le District Neuf, et qu'elle ne voulait pas que je la suive, ou que je vienne voir l'enfant plus tard. Ça ne m'embêtait pas. »

J'ai le sentiment que la Terre s'écroule sous mes pieds. Que je n'ai rien pour me rattraper. Il y a un autre enfant. Âgé aujourd'hui de vingt ans. Ma mère ne sait sans doute rien, et je suis peut-être la première à qui papa ose en parler. Je me sens trahie, parce qu'il a trahi maman. Mais j'éprouve aussi une grande curiosité à propos de cet enfant caché. Est-ce un garçon ? Une fille ? Comment s'appelle-t-il ? Est-il vivant ? A quoi ressemble-t-il ? S'il a des airs de son père, c'est que je dois lui ressembler, car je suis le portrait craché de papa..[

Je me jure alors que je ne mourrai pas sans savoir qui est cet enfant.


© merci à witty storm de bazzart.





Je regarde par la fenêtre. Aujourd'hui, je ne vais pas travailler à l'usine. William n'a pas cours non plus, et il est avec moi, assis à la table du salon. Il a quatorze ans. Lui et moi sommes très proches, plus encore depuis que les Hunger Games ont été à nouveau mis en place. Malgré la famine, mes parents et moi refusons qu'il prenne de tesserae. Nous préférons ne pas manger à notre faim le soir ou ne pas manger une journée durant plutôt que de le voir partir vers une mort certaine.

J'ai grandi dans la misère. Petite, papa et maman s'acharnait pour que mon estomac soit plein le soir. Puis, il y a eu William. Maman a eu une grossesse difficile, et a failli passer l'arme à gauche à l'accouchement. Depuis, je ne supporte pas de la voir pleurer, ou d'entendre quelqu'un hurler.

J'ai forgé mon caractère dans la rue. Je séchais souvent l'école et j'allais trainer ci et là pour trouver de quoi manger et nourrir un minimum Will. Je lisais beaucoup de vieux livres, qui appartenaient à mes grands-parents. Du conte pour enfant au guide de survie ; j'ai lu plein de trucs. C'est grâce à ça que j'ai appris quelques techniques pour lancer des couteaux et manier des lames courtes. Et ma discrétion, je la tiens des longues heures passées à fureter au marché noir, à chercher des stands de nourriture mal surveillés.

Dehors, il pleut. La pluie a transformé la terre sèche et poussiéreuse du District Huit en une boue pâteuse et collante. Il ne pleut pas souvent ici, mais quand ça arrive, c'est avec abondance que l'eau tombe du ciel.

Ça fait maintenant plusieurs jours que papa et maman se sont absentés. Ce n'est pas la première fois que ça arrive, et ils prétendent travailler durement à l'usine et dormir sur place pour plus d'efficacité. Je n'y ai jamais cru, mais je n'ai jamais posé de questions. Je sais qu'ils le font pour nous, alors je ne dis rien. Même si au fond, ça m'énerve un peu qu'ils ne soient pas là. Mais c'est la première fois qu'ils s'en vont aussi longtemps. Six jours. Je commence à m'inquiéter.

Soudain, une ombre s'approche furtivement de la maison. J'ai du mal à distinguer l'identité de la personne à cause du rideau de pluie. Je m'écarte de la fenêtre et me dirige à grands pas vers la porte d'entrée. Je l'ouvre. Sur le seuil se tient, trempée, Feather Clarck. C'est une amie de mes parents, et aussi une pharmacienne de la place publique. Elle grelotte, et la peur se lit sur son visage.

Sans attendre, elle rentre dans la maison et se plaque contre le mur, juste à côté de la porte. Elle me regarde en frissonnant, l'air effrayé.

« Que s'est-il passé ? » je demande, certaine que quelque chose de grave s'est produit.

Feather ne répond pas tout de suite. Elle regarde à droite et à gauche, les yeux grands ouverts. Je me tourne vers William et il comprend que je veux qu'il aille dans sa chambre. Il se retire, en me lançant un regard inquiet.

Une fois que nous sommes seules, Feather me tend fébrilement une enveloppe. Je la saisis, mais je ne l'ouvre pas tout de suite. Je fixe la pharmacienne, attendant qu'elle daigne m'expliquer.

« Ta mère m'a chargée de te confier cette lettre en cas d'urgence... arrive-t-elle à balbutier.

- Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?

- Surtout, si on te demande qui t'a donné ça, ce n'est pas moi... Par pitié, ce n'est pas moi... »

Elle semble épouvantée.

« Feather, j'articule en plantant mon regard dans le sien. Dis moi ce qu'il s'est passé !

- Quelque chose... D'affreux... Lis cette lettre. Mais ne dis à personne que je suis venue ici aujourd'hui. Et tiens, prends ça aussi. »

Elle cherche en tremblant quelque chose dans une de ses poches. Elle sort un petit flacon contenant une dizaine de petites pastilles violettes, me le colle dans la main et referme mes doigts dessus. Je sens que les siens sont humides.

« Garde ça sur toi, me conseille-t-elle. C'est fait à base de sureau mortel. Ne t'en sers que si tu n'as pas le choix. »

Je n'ai pas le temps d'en savoir plus. Elle s'en va de chez nous en courant et cachant son visage sous la capuche de son manteau.

Spoiler:
 

Je me laisse tomber sur une chaise, la lettre entre les mains. Je n'arrive pas à y croire. Mes parents sont morts. Je ne les reverrai plus. Et ils me laissent dans une situation bien délicate. Je pleure longtemps. Quand je reprends mes esprits, je cligne plusieurs fois des yeux, chassant juste pour un instant le choc et la peine.

Ainsi, mes parents étaient rebelles. Je ne leur en veux même pas de m'avoir caché cela. Je les respecte bien trop à l'idée qu'ils se soient battus avec honneur pour nos droits.

Il ne m'en faut pas davantage pour décider de rejoindre à mon tour les rebelles.

Après quoi, je me remets à pleurer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



◭ Arrivée à Panem : 17/08/2012
◭ SOS : 153
◭ Localisation : Perdue dans ses pensées

MessageSujet: Re: Jade Mayer Sam 27 Oct - 13:32

Bienvenue à toi ! Par contre, même si tu as été rebelle tu fais partie du groupe : Life is normal, parce que tu viens de D8. Même si ta vie est compliqué c'est dans ce groupe que tu fais partie (: Mais sinon, ta fiche est-elle terminée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



◭ Arrivée à Panem : 14/10/2012
◭ SOS : 5

MessageSujet: Re: Jade Mayer Sam 27 Oct - 16:58

Merci :D
D'accord, pas de soucis (:
Il me semble que tout est bon, à moins qu'on me demande de corriger quelque chose ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



◭ Arrivée à Panem : 17/08/2012
◭ SOS : 42

MessageSujet: Re: Jade Mayer Sam 27 Oct - 21:54

@Ramadine : Non, il me semble que comme nous avions établi le contexte, même en venant d'un district "favorisé", on peut faire partie du groupe "Complicated" du moment que notre personnage a eu une histoire difficile et a du mal à s'en remettre, surtout s'il s'agit d'un ex-rebelle. (le mien fait partie de "Terrible" après tout) Je vais voir ça avec Chloé quand elle aura un moment, histoire d'être sûre...

@Jade : Bienvenue, très belle fiche bien écrite, j'adhère vraiment. Et je veux un lien. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



◭ Arrivée à Panem : 17/08/2012
◭ SOS : 153
◭ Localisation : Perdue dans ses pensées

MessageSujet: Re: Jade Mayer Sam 27 Oct - 22:31

Ah bon ? Moi je le voyais comme ça Arrow Ouais faudrait voir ça Arrow Mais sinon, je te valide miss ! N'oublie pas de recenser ton avatar ! Et bon jeu parmis-nous (: Pour ton groupe, je te le mètrerai quand nous allons savoir, car pour linstant, je sais pas (: Mais tu peux commencé à RP (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



◭ Arrivée à Panem : 23/08/2012
◭ SOS : 101
◭ Localisation : panem, D9

MessageSujet: Re: Jade Mayer Dim 28 Oct - 17:44

Me voici
Tout d'abord, bienvenue à toi, Jade ! Ensuite, c'est effectivement possible d'appartenir à un autre groupe que celui qui nous est normalement destiné. Si l'histoire du personnage le permet, bien entendu. Ces occasions sont plus rares mais possibles ! Donc à toi de voir :heart1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



◭ Arrivée à Panem : 17/08/2012
◭ SOS : 38

MessageSujet: Re: Jade Mayer Lun 29 Oct - 12:29

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



◭ Arrivée à Panem : 14/10/2012
◭ SOS : 5

MessageSujet: Re: Jade Mayer Mer 31 Oct - 17:04

Merci à tous :luv:

En ce qui concerne le groupe, si possible, je ferai bien partie de Life is Complicated... Ça me parait plus logique avec l'histoire de mon personnage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jade Mayer

Revenir en haut Aller en bas

Jade Mayer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU - INTRODUCTION :: Registre des habitants :: les habitants acceptés-