Partagez|

☛ Les articles de journaux ou extraits de livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



◭ Arrivée à Panem : 16/08/2012
◭ SOS : 135

MessageSujet: ☛ Les articles de journaux ou extraits de livres Mar 28 Aoû - 8:14


Katniss Everdeen est la gagnante des 74èmes Hunger Games, organisés sous la présidence de Coriolanus Snow, en l’an 2127. Elle est la première volontaire de l’histoire du district 12, puisqu’elle décida de prendre la place de sa sœur, malheureusement tirée au sort lors de cette édition. Durant les Jeux, elle ne cesse de montrer son courage et son indépendance vis-à-vis du Capitole en dévoilant régulièrement son humanité et sa force intérieure. Citons par exemple la parade d’ouverture, lors de laquelle elle se présente au président dans une combinaison enveloppée de flammes. Ce dernier lui aurait dit, après les Jeux, « vous êtes l’étincelle qui, si l’on n’y pend pas garde, risque d’embraser Panem »*. Katniss a impressionné tant les juges (lors de son évaluation) que ses adversaires. Mais c’est dans l’arène qu’elle montre véritablement toutes les facettes de son incroyable personnalité. C’est ici que naît son histoire d’amour avec Peeta Mellark, pour lequel elle risque sa vie. C’est également là que l’on découvre sa fragilité, avec la mort de sa jeune coéquipière, issue du district 11. Recouvrir son corps de fleurs fut un affront de plus pour le Capitole. Et la scène finale de ces Jeux, où elle menace de se suicider avec son compagnon, à la manière d’un Roméo et Juliette des temps modernes, est quant à elle toujours considérée, aujourd’hui encore, comme le point de départ de la grande Rébellion.
Katniss Everdeen nous le confie elle-même. « Je ne pensais pas aux répercussions que cela pourrait avoir. Je ne pensais pas défier le Capitole en menaçant d’ingurgiter ces baies. C’était instinctif. Je ne pouvais pas rentrer sans Peeta. À l’époque, je ne savais pas vraiment pour quelle raison je pensais ainsi. Si c’était par amour, ou simplement pour manifester ma révolte. Aujourd’hui, je sais que je n’aurais pas pu affronter ma vie au douze sans lui. Je n’aurais pas pu dormir la nuit en pensant que je l’avais tué.
Surtout parce que j’ai terriblement besoin de lui ». Si les sentiments de Katniss furent confus au début, il nous apparaît clair, lorsque nous parlons avec elle, que l'amour a non-seulement été un moteur, mais également un catalyseur dans la révolte. « Pas seulement l’amour que je ressentais pour mes amis ou ma famille. Surtout, l’amour que j’avais pour la vie. Pour rendre la vie meilleure. La mienne, et celle de tous ». Elle ajoute : « On ne réalise que quelque chose nous manque que lorsqu’on l’a perdu. Je n’avais jamais eu la liberté, elle ne me manquait pas réellement. En revanche, lorsque j’ai été envoyée aux Jeux, j’ai eu l’impression d’être condamnée à mort. La vie m’a manquée, à partir de ce moment-là, et encore maintenant ». Elle espère aujourd’hui vivre dans un monde où ses enfants n’auront jamais à connaître la cruauté des Jeux. « En tant que mère, j’espère du fond du cœur que ce pour quoi nous nous sommes battus perdurera. La liberté. Je veux que mes enfants n’aient rien à craindre. Qu’ils n’aient pas en tête leur mise à mort possible dès l’adolescence. Nous avons mis du temps à concrétiser ce désir de famille, mais au final, je pense que le moment était venu. Il est maintenant de notre devoir de raconter cette histoire, de montrer les horreurs de cette dictature et les pertes engendrées, pour que cela ne se reproduise jamais ».

Galia Lorry, Panem Uni, 8 août 2146.

*Katniss Everdeen : du charbon au brasier, interview accordée au Panem Uni, 26 janvier 2134.




Dernière édition par Spirit of Panem le Lun 17 Sep - 19:30, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://hunger-games-rebirth.forum-canada.net

avatar



◭ Arrivée à Panem : 16/08/2012
◭ SOS : 135

MessageSujet: Re: ☛ Les articles de journaux ou extraits de livres Dim 16 Sep - 16:08



« Peuple de Panem. Vos souhaits ont été exaucés. Vous avez été libérés de la tyrannie d’une minorité qui se croyait toute puissante. Vous avez été libérés de ceux qui vous oppressaient, de ceux qui vous ont pris tout ce qui vous était le plus cher. Les mots ne pourront jamais occulter la douleur que nous ressentons. Cette bataille n’a pas été sans peines, sans douleurs. Nous avons perdu de nombreux amis, qui combattaient à nos côtés. Nous avons également été contraints d’user de force et de violence pour reprendre un pays qui nous appartenait de droit. Désormais, nous ne serons plus opprimés ! Nous refuserons de nous laisser prendre au piège par une nouvelle autorité despotique qui enverrait nos enfants à la mort.
Nous avons donc décidé de laisser le pouvoir aux mains de tous, pour qu’aucun d’entre nous n’ait encore à souffrir de lois injustes. Cela nous peine de ne pas être plus nombreux à voir l’avènement de ce nouveau jour. Mais nous savons que nos amis seraient fiers de nous. Qu’ils acclameraient notre décision de ne pas reprendre le même chemin que ceux qui ont fait couler notre sang. Nous n’avons jamais été, nous ne serons jamais, des meurtriers. Panem
doit reprendre sa liberté, son autonomie, et ne plus dépendre d’hommes et de femmes vivant pour leur propre intérêt. Notre reconstruction ne sera pas simple. Nous devrons faire face à des situations délicates, et il faudra faire preuve de force et de patience pour recommencer à vivre pleinement, de manière indépendante. Mais nous en sommes capables. Nous avons renversé de nos propres mains un pouvoir qui semblait indestructible. Je n’ai aucun doute sur nos capacités de survie ; bien au contraire.
Je compte sur chacun d’entre vous pour montrer autant de bravoure et d’abnégation tout au long de cette reconstruction que pendant ces trois longues années d'asservissement. Je compte sur nos femmes, qui peuvent désormais vivre sans craindre que leurs enfants leur soient enlevés. Je compte sur nos hommes, qui vont reconstruire pierre par pierre ce qui a été saccagé. Et plus que tout, je compte sur notre humanité pour nous faire oublier cette période sanglante et dramatique.
Vive Panem. »

Dean Colson,

discours d’indépendance de Panem,
18 novembre 2287.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://hunger-games-rebirth.forum-canada.net

avatar



◭ Arrivée à Panem : 16/08/2012
◭ SOS : 135

MessageSujet: Re: ☛ Les articles de journaux ou extraits de livres Lun 1 Oct - 9:36



Nouvel échec dans la Rébellion

Nos amis rebelles du district 7 ont été arrêtés ce matin après avoir été surpris en train de piéger un convoi de marchandises à destination du Capitole. Des explosifs ont été retrouvés sous plusieurs bûches, à quelques minutes du départ. Ce bois était destiné à l’usage exclusif du Président. Les rebelles capturés risquent la pendaison.

Avis de recherche



Fenicia Marble, rebelle du 12, a disparu depuis hier matin. La jeune femme, âgée d’une vingtaine d’années, est rousse aux yeux bleus. Elle portait une tunique beige lorsqu’elle a disparu. Si vous avez des informations à son sujet, si vous l’avez aperçue ou si vous savez où elle se trouve, contactez-nous d’urgence.

Décès



Nous apprenons aujourd’hui la mort de Cameron Huggins, rebelle résidant au district 9. Le jeune homme a perdu la
vie lors d’une mission de sauvetage au Capitole. D’après les témoins, Huggins aurait succombé à une blessure à l’arme blanche, qui aurait endommagé ses organes vitaux de manière irréversible. Ses amis n’ont pas eu le temps de récupérer son corps, qui a été emmené par les Pacificateurs présents sur les lieux. Cela faisait plusieurs mois que Cameron Huggins faisait partie de la Rébellion. Il y a quelques semaines seulement, dans un entretien accordé à notre journal, il nous avait avoué être « plus déterminé que jamais ». Le jeune homme n’a cessé de montrer son courage et sa volonté durant ces longues semaines d’opposition à la dictature. Après la mort de ses parents, pendus suite à leur capture, c’est donc une nouvelle tragédie qui frappe la famille Huggins.
D’après des sources proches, sa femme est enceinte depuis peu, mais n’a pas eu le temps de lui annoncer la nouvelle. Nous espérons qu’elle parviendra à surmonter cette épreuve et à faire face à sa douleur, avec l’aide de son enfant. Toutes nos pensées l’accompagnent en ce jour funeste.

Bien entendu, nombreux sont les rebelles ayant perdu la vie, de la même manière que le jeune Huggins, de manière héroïque. Nous pensons à leurs familles, leurs proches, dans la douleur et le chagrin. Courage.

Auteur inconnu

Panem libre, journal rebelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://hunger-games-rebirth.forum-canada.net



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ☛ Les articles de journaux ou extraits de livres

Revenir en haut Aller en bas

☛ Les articles de journaux ou extraits de livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PRELUDE :: Lois de Panem :: première partie : la guerre-