Partagez|

☛ La vie à Panem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



◭ Arrivée à Panem : 16/08/2012
◭ SOS : 135

MessageSujet: ☛ La vie à Panem Mar 28 Aoû - 8:12

La vie à Panem


Le jour de la Libération ☛ «The Liberation Day » aura désormais lieu chaque année, le dix-neuf juin. Cette date fut choisie car elle est celle qui symbolise le mieux la révolution des districts de Panem. La nouvelle saison prend pleinement place, les fleurs et autres végétaux reprennent peu à peu vie, les animaux, encore en hibernation quelques semaines plus tôt, se réveillent enfin. La vie reprend son cours, et c’est ce que la révolution a offert à Panem. Le recommencement d’une vie meilleure. Chaque fête de la libération verra un défilé, au sein de chaque district, de chars préalablement décorés par les écoliers. Lors des après-midis, adultes et enfants se côtoieront à la fête foraine ou à la plage. Le soir, enfin, verra l’ouverture du bal, où tout le monde est convié. La journée se terminera en beauté, par un feu d’artifice. Profitez de cette journée, elle n’arrive qu’une fois par an.

Le sport ☛ Chaque district a son propre sport régional. Les événements sportifs ont pris une place importante au sein du pays, surtout depuis la fin de la révolution. Ils permettent aux différentes populations, riches ou pauvres, de se retrouver auprès d’un même but : la victoire de leur équipe favorite.

Le district 2 prône l’escalade comme son sport favori, tandis que le district 4 est fier de voir tous les adolescents s’inscrire à la pêche. Bien que les autres districts rigolent ouvertement de cette activité, qu’ils ne jugent pas comme un sport, le troisième district organise chaque mois des tournois qui rassemblent plus d’une centaine de participants. Le district 7 aime pratiquer la course d’orientation dans ses grandes forêts. Le district 6 profite de ses grands lacs pour pratiquer la natation synchronisée, ainsi que le cent mètres. D’autres districts remettent d’anciens sports au goût du jour : le district 13 se spécialise dans le base-ball, tandis que le premier district préfère le football. Au sein du district 10, près de ses grandes plaines, nous pouvons observer les habitants pratiquer l’équitation avec grand plaisir. Le district 3 aime la course en sac, ce que la plupart des autres districts jugent étrange. Au sein du district 8, les habitants pratiquent toutes sortes d’acrobaties : nous croisons donc parfois des jongleurs, des trapézistes ou des contorsionnistes. Les habitants du district 9 aiment aller voir leurs enfants danser lors des représentations bimensuelles. Le district 11 s’adonne à la course à pied. Le district 5, enfin, pratique le tir à l’arc alors que le district 12 préfère le judo.

La culture ☛ Chaque district a sa propre culture, puisque, pendant plusieurs décennies, tous vivaient de manière complètement différentes. Les habitants de districts différents ne se côtoyaient pas et n’avaient donc aucun moyen d’imaginer la vie ailleurs. Aujourd’hui, toutefois, tous essaient de travailler ensemble et de créer une seule et même culture.

A Panem, on apprécie particulièrement la musique Jazz, qui revient, cette année, en force, surtout grâce au nouveau chanteur, Edmund Joe. Ce grand charmeur a un talent fou et sait mettre de la musique et des mots sur la douleur et la misère qu’a vécues son pays. Le rap essaie doucement de se faire une place, et il semble que cela marche, mais dans quelques districts seulement.

Les repas se prennent usuellement entre 7h et 9h le matin, vers 13h le midi et aux alentours de 20h le soir. Il est de coutume de s’autoriser une petite douceur, accompagnée d’un thé, à 16h30. Les différents corps de métiers ont donc été obligé de proposer plusieurs pauses par jour pour que les travailleurs puissent se désaltérer et se nourrir. Les habitants de Panem sont très attachés aux produits de la terre, et il n’est donc pas rare de voir, pour chaque repas, des fruits et des légumes à table. La viande est encore rare, car chère. Mais peu à peu, elle trouve sa place dans les assiettes, surtout depuis que la misère a pris fin.

La mode, enfin, devient également de plus en plus importante. On s’inspire des anciennes tenues extravagantes du capitole, tout en les nuançant fortement. Cette année, nous disons oui à la couleur, mais pas plus qu’un vêtement dans la tenue. Un pull rouge se mariera très bien avec un pantalon noir. Les bijoux commencent à se vendre un peu partout, et les femmes aiment surtout ceux en argent. Quant aux chaussures, les jeunes filles des districts découvrent les talons hauts, tandis que les femmes plus âgées préfèrent les bons vieux sabots, revisités, bien sûr.

© merci à witty storm de bazzart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://hunger-games-rebirth.forum-canada.net

avatar



◭ Arrivée à Panem : 16/08/2012
◭ SOS : 135

MessageSujet: Re: ☛ La vie à Panem Mar 2 Oct - 16:52

Plus précisément, dans les districts


Que pouvons-nous dire de la vie à Panem ? Certains disent qu'elle est misérable et que la population n'ira pas loin, que tout sera vite terminé, que les habitants finiront par mourir de faim. D'autres encore, pensent le contraire. En effet, ils croient que dans cinq ans tout au plus, toutes les zones seront remises sur pied. Tout le monde l'espère ! Mais si nous faisions un petit compte rendu de ce qui se passe actuellement dans les districts ? Plus que la mode, que le sport ou bien que les évènements, que pensent sincèrement les résidents ?

ZONE 1 ☛ Il faut bien avouer que tout semble bien avancer dans cette zone. Par contre, il y a une légère tension qui y règne. Mais le plus important est de réussir à reconstruire le pays, n'est-ce pas ? Il ne faut pas désespérer. Dans tous le cas, une bonne activité règne dans la première zone et il n'est pas trop difficile de vivre parmi ses habitants, d'après ce que nous pouvons constater.

ZONE 2 ☛ Il faut avouer que certains habitants ne sont pas ravis de la fin des Jeux. Beaucoup commençaient à s'y être habitués. Certains se seraient même remis aux entraînements, espérant que le sport, désormais coutume à Panem, leur permettra de se mettre sacrément en avant. Pourtant, il y a plus important, non ? La reconstruction des maisons ou des écoles. La guerre n'a épargné personne mais pour la deuxième zone, les choses semblent encore embrouillées.

ZONE 3 ☛ La vie est dure, cela est certain. Il est encore tôt mais pour le moment, le Capitole et les trois districts appartenant à cette troisième zone n'arrivent pas à se remettre sur pied. Y arriveront-ils un jour ? Voici une bonne question. Mais il ne faut pas baisser les bras, se lamenter n'amènera à rien de bon, au contraire. Un jour, les larmes arrêteront de couler et les sourires seront à nouveau présents sur les visages de ces habitants.

ZONE 4 ☛ Soyons honnête, il fait bon de vivre ici. Les habitants de la quatrième zone se sont rapidement remis de la guerre. Certes, il reste beaucoup à faire mais il faut tourner la page, avancer. Généreux, heureux, les résidents les plus riches des districts, aident les plus pauvres. Voici un exemple à suivre. Il y a quelques années, cela aurait été impossible mais maintenant, les conflits sont terminés. Il faut faire place à l'amour et l'amitié.

© merci à witty storm de bazzart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://hunger-games-rebirth.forum-canada.net

☛ La vie à Panem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PRELUDE :: Lois de Panem :: deuxième partie : les bases-